Histoire

Materie:Appunti
Categoria:Storia
Download:26
Data:11.01.2007
Numero di pagine:11
Formato di file:.doc (Microsoft Word)
Download   Anteprima
histoire_1.zip (Dimensione: 14.53 Kb)
readme.txt     59 Bytes
trucheck.it_histoire.doc     60.5 Kb



Testo

STORIA
Après la paix d’Auguste en Europa surtout en Allemagne dans la première moitié du ‘500 → conflits religieux → ce siècle est appelé - le siècle des guerres de religion, qui détruisent beaucoup de villages et villes.
Ces guerres sont aussi politiques et économiques → jusqu’à la paix de Westphalie (1648)
1) L’indépendance hollandaise
Una partie de la population hollandaise au début du 1560 a lutté contre le domaine espagnol, que se conclut en 1609 avec l’approbation de Philippe III d’Espagne.
Les 7 provinces du nord dont la plus important est l’Hollande après la paix du 1648 → sont devenues une République sous le nom de « Provinces unies ».
Les Pays Bas dans ce siècle étaient très puissants parce qu’ils étaient un carrefour entre l’Océan Atlantique et celui Baltique.
2) La montée des Pays Bas
Les ports les plus importants étaient :
- Amsterdam
- Rotterdam
- Anvers
parce qu’ils sont des centres bancaires, tout le trafic mondiale.
Philippe d’Espagne déduit de ces ports beaucoup plus que des mines d’or et d’argent, même s’il croyait que les Pays Bas sont loin par apport au cœur de son domaine à différence de son père Charles V qui avait territoires un peu partout.
Philippe après la Paix de Cateau Cambrésis s’est assuré la domination en Italie et puis la couronne du Portugal.
Il est un défenseur de la religion catholique.
3) Les agitations des ans soixante
Dans les Pays Bas à partir du 1530 se sont installés communautés d’anabaptistes et calvinistes.
Les régnants ont cherché de combattre contre ces hérétiques, mais sans succès.
Avec cette répression la population des Pays Bas prend d’assaut le palais de Marguerite d’Autrice, duchesse de Parme et Piacenza.
Elle est aussi gouverneure des Pays Bas et demi-sœur de Philippe d’Espagne.
Dans plusieurs pays de l’Europe les paysans suivent l’exemple des Pays Bas et détruisent églises, monastères et couvents.
4) L’expédition du duc d’Albe et le sac d’Anvers
Philippe II répond à la rébellion envoyant dans les Pays Bas une puissante armée guidée par le duc d’Albe appelé Alvarez de Toledo.
Le duc conduit une atroce répression et suscite la désapprobation de la noblesse flamande de foi catholique jusqu’à là fidèle à l’Espagne.
Nombreux catholiques se réunissent avec les protestants pour chercher d’affirmer l’autonomie de leur terre et les trafics par apport à l’Espagne.
La guide de cet arrière-ban est Guillaume d’Orange, qui trouve protection en Angleterre.
En 1576 les troupes espagnols étaient protagoniste de l’horrible sac d’Anvers et 2 ans plus tard Alessandro Farnese, duc de Parme guide l’armée de Philippe et reporte les provinces méridionales dans les mains de l’Espagne et dompte la révolte.
5) La naissance de la République
En 1581 les états généreux des Provinces Unies, l’Espagne n’était pas d’accord avec eux, mais elle n’avait pas le pouvoir de les reprendre.
En 1609 il fait une trêve et les Provinces Unies acquièrent l’autonomie.
6) Le pays de la tolérance
Cette République composée de 7 provinces dont la plus important est l’Hollande, était gouvernée par la noblesse et la bourgeoisie.
Beaucoup de calvinistes, luthériens surtout provenant de la péninsule Ibérique habitent dans ce pays parce qu’il est tolérant.
7) Le développement mercantile
Pendant la moitié du ‘600 quand l’Espagne se résigne à reconnaître l’indépendance des Provinces Unies, la flotte mercantile hollandaise avait un numéro d’embarcation pareil à celle de l’Espagne, France et Angleterre.
Les Hollandais pendant leurs explorations dans les mers d’Orient découvrent l’Australie (1606) et la Nouvelle Zélande (1642).
L’Angleterre et l’Hollande sont les plus importants pays d’Europe au début du ‘600 parce qu’ils sont patrons des grandes routes qui relient l’Europe à l’Amérique et l’Asie.
Pendant cette période la mer Méditerranée perd sa valeur et tous les pays qui sont entourés par lui, mais aussi l’Espagne a un déclin parce que l’Hollande a eu l’indépendance.
8) La défie anglaise à l’Espagne
À la fin du ‘500 l’Espagne avec le Portugal étaient les premiers pays qui ont battus un empiré colonial en Amérique et ils tirent beaucoup d’avantages chez eux, mais l’Angleterre et l’Hollande devenues puissantes gardent pendant cette période le monopole des territoires américains.
Élisabeth I souveraine de l’Angleterre chercher de faire développer son pays à travers le commerce et elle donne l’autorisation à sujets dont le plus important est Francis Drake d’accomplir des actes de piraterie.
9) Elisabeth reine d’Angleterre
Elisabeth était fille de Henry VIII et Anne Bolène et en 1558 monte au trône après la mort de sa demi-sœur Marie la Catholique, femme de Philippe II d’Espagne.
Elle soutenait l’église anglicane donc elle est excommuniée par le Pape de Rome appelée Pio V et de ce moment en Angleterre il y a le début des persécutions aux catholiques et elle aide les huguenots de la France et de l’Hollande.
Les nombreux conflits entre l’Angleterre et l’Espagne culminent avec une guerre qui commence en 1587 avec la mort de Marie Stuart, reine d’Ecosse.
10) La défaite de l’Invincible Armée
Mary Stuart a vécu plusieurs ans en France parce qu’elle a épousé le roi, François II, mais quand ce dernier meurt elle retourne en Ecosse avec le soutien de l’Espagne.
Elle était descendante de la famille Tudor, tandis que Elisabeth était fille illégitime.
Mary fut chassée de l’Ecosse et puis après avoir fait un complot contre Elisabeth laquelle la fait exécutée.
En 1588 Philippe II envoi sa flotte militaire appelée l’invincible armée jusqu’à la Manche, il voulait défendre les intérêts économiques espagnols de la concurrence britannique et infliger une dure leçon à l’Angleterre qui était contre l’église de Rome et elle appuie les hollandais pendant leurs tentatives d’obtenir l’indépendance.
L’invincible armée est battue par la marine anglaise.
11) Le débout du déclin espagnol:
- la défaite de l’invincible armée
- la défaite dans la mer Méditerranée orientale par les Turcs
- l’indépendance des Pays Bas du nord
- en ‘500 l’Espagne dominait le trafic mondial et ‘600 déclin de cette puissante nation
12) Les routes océaniques
Après le déclin de l’Espagne, l’Hollande et les Anglais prennent le contrôle des trafics océaniques: ceux de l’Europe, Amérique, Asie (les épices).
Dès le 1600 est fondée la Compagnie anglaise des Indes orientales.
13) La Méditerranée des Ottomanes
L’Espagne combat aussi contre les Turcs ottomans dans la mer Méditerranée parce qu’ils continuent à s’agrandir leurs domaines et ils conquièrent les cotes de l’Afrique du nord.
Ce conflit économique-politique et aussi religieux est combattu par Philippe II avec l’aide de Vénice et Genève qui veulent obtenir les trafics avec l’Orient et combattre l’Islam.
En 1571 la bataille de Lepanto vaincu par la flotte catholique guidée par don Juan d’Autrice, fils de Charles V même si quelques ans plus tard les Turcs conquièrent l’ile de Cipre qui appartenait à Vénice.
14) La piraterie
La mer Méditerranée pendant cette période est dominée par les Pirates surtout musulmans qui volent les naves italiens et espagnols.
15) Le déclin de la mer Méditerranée et l’économie monde
Les villes italiennes les plus importantes ont un déclin quand la mer Méditerranée n’est plus le point central du trafic mondial.
Les ports principaux deviennent ceux de l’Europe nord-occidentale qui envoyaient le bateau vers l’Amérique et l’Asie en passant vers le Cape ; il y a en plus des Compagnies anglaises et hollandaise.
Sur la mer Méditerranée combattaient les Vénitiens, les Espagnols et les Ottomans.
L’économie monde a été appelé comme ça par les historiques et est l’ensemble des courants de trafic qui se déplace à partir des cotes asiatiques et américains sur les bateaux hollandais et anglais.
16) Le siècle des guerres religieuses (1560-1648)
Pendant le début du ‘600 en France le calvinisme se développe beaucoup surtout près des aristocrates.
Entre le 1562 et le 1570 il y a eu plusieurs conflits entre les protestantes et les catholiques.
La famille Guise cherche toujours de soutenir la religion catholique et donc combattre contre les huguenots aidée par l’église de Rome; mais les Calvinistes ne restent pas immeubles aux massacres et ils se révoltent soutenu par les Provinces Unies et l’Angleterre.
17) Guise contre Bourbon
Catherine des Médicis est souveraine de France après la mort de son mari, Henry II et elle veut maintenir son pouvoir, mais Henry de Bourbon fils d’une famille huguenote épouse Marguerite de Valois, fille de Catherine donc la souveraine pour éviter que la famille huguenote de Guise monte au trône, quelques jours après le mariage, le 23/24 aout elle organise le massacre de la nuit de Saint Barthélemy, pendant laquelle nombreux huguenot sont tués à Paris.
18) La révolte des huguenots
Après ce massacre les provinces du sud-est de la France qui étaient calvinistes s’insurgent et se proclament République indépendante, cette nation est donc divisé en 2 et cette période est marquée par la guerre civile et les conflits entre les catholiques et les huguenots jusqu’à la mort de Catherine.
19) L’expansion protestante
Les protestants exerçaient des nouvelles pressions pour fermer couvents et lieux de culte, tandis que les catholiques les combattaient avec les jésuites.
20) Union évangélique contre la lègue catholique
En 1608 a été fondée l’Union Evangélique soutenue par la France contre les Habsbourg, même si ce pays est catholique et la noblesse autrice et bohémienne.
Un an plus tard est institué la Lègue Catholique conduite par le roi de Bavière, avec l’aide de l’Espagne.
Dix ans plus tard à l’intérieur de l’Empire, un conflit politique et religieux a bouleversé l’Allemagne pendant cette guerre appelée la Guerre des Trent Ans la moitié de la population meurt.
21) La défenestration de Prague et la Guerre des Trent Ans
Mathias d’Habsbourg héritier de Rodolphe se refuse de confirmer le politique de la tolérance religieuse et en 1618 envoi deux représentants chargés de reconduire la population bohémienne qui était calviniste surtout les aristocrates.
La couronne de la Bohème est des Habsbourg, mais la réponse des Bohèmes c’est de balancer de la fenêtre du palais impérial de Prague les représentants de Mathias.
L’an suivant succède à M. d’Habsbourg, Ferdinand II qui cherche de rendre le pays à nouveau catholique, mais l’assemblé des classe de la Bohème, donc la bourgeoisie constitue la classe la plus dominante se refuse de reconnaître Fernand leur roi et prend le pouvoir Frédéric du Palatinat, qui est de foi calviniste.
22) La victoire catholique à la Montagne Blanche
Ce conflit intéresse outre la Bohème aussi l’Allemagne.
La Lègue catholique s’aligne à Ferdinand e contre Frederick de Palatinat, qui demande et obtient le soutien de l’Union Evangélique.
En 1620 les catholiques infligent aux protestants chez une localité nommé la Montagne Blanche et la Bohème devient à force catholique.
23) L’édit de Nantes
Le trône de France va à Henry de Bourbon, qui prend le nom d’Henry IV et quand il monte au trône il change sa foi et se converti au catholicisme; mais ce nouveau roi aide les protestants avec l’Edit de Nantes (1598) avec une série de droits aux huguenots.
24) La sanction des nouveaux principes
En 1628 il y a eu l’assaut de la place fort huguenote de « La Rocherelle » aux temps de Louis XIII, ce pays de foi catholique assure aux calvinistes la possibilité de professer leur religion.
25) La France des politiques
Henry IV avec son ministre huguenot le duc de Sally cherche de modeler l’état monarchique.
Sa politique se base sur des principes les « politiques » c'est-à-dire les magistrats et les fonctionnaires qui doivent se concentre sur les intérêts de l’état en le mettant à l’abri (mettere al riparo) des menaces qui provenaient dans le conflit religieux, tandis que un grand juriste Jean Bodin a publié l’ouvre : les six livres de l’état.
26) Le Calviniste et Luthéranisme se sont imposés aussi dans certain territoires de l’Allemagne : le Palatinat; dans l’Europe centrale et orientale, à l’intérieur des régions de domaine d’Habsbourg d’Autrice → Bohème et Hongroie et la Pologne qui était un pays tolérant car dans 1573 établi la liberté de culte pour les protestants.
27) Les Habsbourg d’Autrice – 2 roi plus important sont Maximilian II et Rodolphe II et ils sont tolérant grace aussi aux aristocrates qui soutenaient les protestants.
Rodolphe II reconnaît la liberté de culte pour les citoyens de la Bohème.

28) Reprise du conflit entre l’Espagne et Hollande
Lègue catholique triomphe en Allemagne, car ses troupes ont envahit le Palatinat et la Westphalie en tuant les protestants.
Quand les principats allemands étaient en difficulté, l’Espagne va à reconquérir l’Hollande.
Pendant les ans vingt il y a eu des guerres en Allemagne et Hollande.
Les Anglais, les danois, des princes protestants allemands et la France aident les des Provinces Unies qui luttaient contre les Habsbourg d’Espagne.
Dans le même temps les Habsbourg d’Autrice, après avoir conquis la Bohème, avec la lègue catholique envahissent l’Allemagne du nord.
29) La France incite le roi de Suève appelé Gustave II Adolphe Vasa, un luthérien qui était aussi roi de la Pologne et son royaume devient le plus important de la mer Baltique.
Les Suèdes envahissent l’Allemagne, la bataille de Lützen se conclus avec la victoire de l’armée de Gustave, mais les troupes de Ferdinand II
30) Aussi la Suève entre en Guerre, leur roi est luthérien → Gustave II Adolphe Vasa.
Les Suèdes envahissent les cotes orientales de l’Allemagne et ils arrivent à Munich de Bavière pendant une année occupe ce pays.
Dans la bataille de Lützen entre les troupes de Ferdinand II contre les Suèdes, gagnent les derniers si leur roi meurt.
La guerre continue à Nördlingen où les catholiques gagne sur les Suèdes et l’an après il y a la paix de Prague.
Les princes protestants se soumissent à Ferdinand et lui en échange ne donne pas leur bien à l’église de Rome.
Le conflit continue parce que la France son roi Louis XIII et son ministre le cardinale Richelieu déclarent guerre aux Habsbourg et s’allient avec la Suède.
Les Suèdes gagnent l’Allemagne du nord, tandis que les Français conquirent le sud.
31) La paix de Westphalie
C’est un accord qui fait tous les états de l’Europe à l’exception de la France et l’Espagne qui continuent à lutter entre eux.
Les Habsbourg de Madrid perdent leur pouvoir dans les Pays Bas.
Les Habsbourg de Vienne, même s’ils ont gagné contre la Bohème, ils doivent accepter l’église calviniste.
L’Allemagne est partagée en plusieurs états, dans lesquels on est libre de professer la propre religion et pas celle du prince.
Les victoires plus fortes ont été faites par la France avec l’aide de Richelieu qui prend plusieurs territoires après le Rein et devient la nation plus puissante.
32) En Europe le catholicisme et le protestantisme conservent bien leur rôle grace aux règles de la paix d’Auguste (1555).
33) L’Allemagne après la guerre des Trent Ans est dévastée et sa population est réduite donc toute l’économie est faible; mais partout en Europe on assiste à une cale démographique grace aussi aux guerres de religions et aux maladies.
34) Après la paix de Cateau Cambrésis l’Espagne gouverne la moitié de la péninsule italienne, les règnes de Naples, Sicile, Sardaigne et le duché de Milan.
Elle dominait tous ces territoires avec l’aide de plusieurs gouverneurs.
35) L’Italie dominée par l’Espagne connaît une profonde crise économique due à la diminution de la population, les taxes imposées par le pays gouvernant… mais l’agriculture devient la ressource principale.
Le climat est descendu appelée la petite glaciation du ‘600, donc la production agricole était faible surtout en Russie.
Puis il y a encore le féodalisme, donc le seigneur qui exploite les paysans.
36) L’Allemagne et les territoires de la Méditerranée regréaient, tandis que l’Angleterre, l’Hollande et la Suève ont un fort développement.
A la fin du ‘500 la Méditerranée était le cœur de l’Europe, maintenant l’axe du commerce se déplace vers les cotes nord-occidentale des Pays Bas et de l’Angleterre.
- L’’astronome allemand Johannes Kepler publie → Harmonices Mundi dans laquelle confirme les idées de Nikolaj Kopernik autour du système solaire.
- Le philosophe anglais Francis Bacon imprime → Novum Organum (méthode expérimentale)
Metodo sperimentale: si basa sull’esperienza che procede per via di esperimento.
Déductif: tu regarde et puis tu fais
Inductif: loi générale qui est appliqué aux cas généraux
- Galileo Galilée publie → Il Saggiatore e Il dialogo sopra i due massimi sistemi del mondo, celle ci est l’oevre principale où espose ses théories:
• géocentrique - terre au centre de l’univers
• héliocentrique - le soleil au centre
Avec cette œuvre Galilée connaît la censure et il se doit présenter à Rome chez le Tribunal de l’Inquisition, mais il abjure.
Galilée est condamné par l’Eglise de Rome parce qu’il dit que le soleil est au centre du monde et que reste immeuble, tandis que la terre se bouge et ne se trouve pas au centre, déjà Kopernik dit cette théorie.
Galilée a fait ses observations avec le binoculaire, instrument hollandais qu’il a seulement perfectionné et donc il confirme les idées de Kopernik.
Galilée est aussi exilé à Arcetri en Toscane où il meurt en 1642, même si son ami Matteo Barberini devient Pape il ne réussit pas à l’aider.
Pendant l’an 1600 en place Navona (Camp des fleurs à Rome) est brulé Giordano Bruno parce qu’il n’a pas abjuré ses opinions théologiques et philosophiques, que le tribunal ecclésiastique retient hérétique.
Puis Tommaso Campanella un dominicain accusé d’hérésie est condamné à la prison.
A cette époque existe la torture.
L’Espagne et la France → catholique
La France → catholique, ma population laïque.
Des Cartes → Discours sur le méthode
Aussi les protestants contre Kopernik → idée contre les Saintes Ecritures

Esempio