Stendhal

Materie:Riassunto
Categoria:Francese

Voto:

2.5 (2)
Download:427
Data:12.04.2007
Numero di pagine:5
Formato di file:.doc (Microsoft Word)
Download   Anteprima
stendhal_5.zip (Dimensione: 7.43 Kb)
trucheck.it_stendhal.doc     32.5 Kb
readme.txt     59 Bytes



Testo

Stendhal
Stendhal nait à Grenoble dans une famille dont le père était très sévère, la tante était acariatre et le précepteur était antipathique. Il était liè à son grand-père et à sa soeur mais il veut partir et il choisit les mathématiques. Il va à Paris pour faire le concours de l’Ecole polytechnique mais en realité il ne s’y présent pas et s’engage dans l’armée de Bonaparte.
Il suit Bonaparte à Milan et pour lui l’Italie est une révélation. Il devient officier mais il s’ennuie et fait son retour à Paris.
Ici il fréquente les artistes, il y a des aventures, il lit beaucoup et il commence écrire.
A 23 ans il mène plusieurs missions en Europe pour le compte de Napoléon mais sa carrière est interrompue par la chute de Napoléon. Comme sa carrière, aussi ses amours ne sont pas brillantes.
Il se réfugie à Milan où il vit 7 ans de pauvreté. Il est fasciné par la musique et la peinture et sourtout par l’Italie. Mais il la doit abandonner parce que il est suspecté par les Autrichiens et pour cette raison il rentre en France.
A Paris il fréquente les milieux libéraux et les cercles littéraires. Malgré ses échecs amoreux, il est interessé à l’amour et il écrit le traité psychologique De l’Amour. Puis il écrit Racine et Shakespeare mais il devient un romancier en publiant, sous le nom de Stendhal, Armance, ouvrage inaperçu. En 1830 il écrit Le Rouge et le Noir qui n’est pas à la mode pour son epoque.
Il est nommé Consul à Trieste mais les Autrichiens s’opposent et ainsi il devient diplomate à Civitavecchia.
Dans les Etats Pontificaux Stendhal s’ennuie ; il commence Lucien Leuwen qu’il abandonne. Souvenirs d’égotisme et la Vie d’Henri Brulard sont des ouvrages autobiographiques inachevées. En 1839 parait le chef d’oeuvre qu’est La Chartreuse de Parme. Puis il écrit Lamiel qu’il abandonne. Il meurt d’apoplexie en 1842 quand il est presque un inconnu. En effet il avait dit qu’il ne serait lu qu’en 1880 et compris qu’en 1935. Il avait raison parce que il a été découvert seulement à la fin du XIX siècle par une élite.
Son oeuvre
• La tentation de l’autobiographie :
Toute sa vie, Stendhal a cherché de trouver sa propre identité et pour cette raison il écrit Souvenirs d’égotisme et La Vie d’Henri Brulard. Il était attiré par l’autobiographie mais il se détache de Rousseau qui était tombé dans le piège de la justification et de Chateaubriand qui aimait son mal et il voulait s’éloigner de sa société. En effet il veut s’observer et se juger avec ironie et lucidité. Cette quete du Moi parait dans ses héros qui le ressemblent beaucoup.
• Le héros stendhalien
Les deux héros du Rouge et le Noir et de La Chartreuse de Parme ont des traits communs avec Henri Brulard-Beyle. En effet le héros de Stendhal sont marqués par l’épicureisme et le désir de grandeur. Il veut etre quelcu’un et il recherche toujours le bonheur avec rage. Il est un homme passionné et lucide qui veut se défier et souvant il est la victime des dilemmes comme la choix entre l’armée et l’Eglise, La femme mure et la femme pure, entre l’opportunisme et l’idéalisme, entre les conservateurs et les libéraux. Le héros de Stendhal ne trouve pas une solution et il ne trouve pas sa place dans ce monde. Mais il arrive au niveau de la grandeur.
Stendhal, à travers de ses héros, pense à une nouvelle conception de la vie qui a été appelée le beylisme. Dans cette nouvelle conception le Moi est poussé à l’extreme et il arrive jusqu’à l’égotisme pour s’allier au culte de l’énergie pour trouver le bonheur.
• Stendhal et l’amour
Stendhal a cherché toujours l’amour : l’amour facile et l’amour pur et noble qui est plus passionné mais aussi impossible. Il aime beaucoup l’Italie parce que il pense que elle est le pays de l’amour tandis que la France est le pays de l’argent et de l’intéret.
Il cherche à comprendre les emotions de l’ame en proie à l’amour te pour cette raison il écrit De l’Amour pour donner une description des tous les sentiments qui composent l’amour. Il fait une description vraiment clinique et il décrit les 4 types d’amour à travers lesquels passe l’amoreux : il y a l’amour passion, l’amour gout, l’amour phisique et l’amour de vanité.
Ainsi il compare l’amour au diamant. Selon lui l’amoureux cherche embellir ce qui aime. C’est-à-dire que l’amoureux veut perfectionner la personne qui aime avec les qualités les plus belles comme le diamant est composé par beaucoup de petits cristals. Mais meme si un diamant peut etre parfait, les personnes ne sont jamais parfaites. Pour cette raison parfois l’amoureux peut rester déçu.
Stendhal présent ses principes à travers des amours de ses personnages.
• Le Rouge et le Noir
Dans cette période, pour Stendhal, il y a une seule façon pour l’ascenion sociale ; c’est-à-dire la carrière des armes representée par la couleur rouge et la carrière ecclésiastique representée par la couleur noir.
- Julien Sorel est un jeune paysan bien instruit et plein d’ambition. Il lit bien le latin, il est beau et un garçon bien élevé. Pour cette raison le curé dit au père qu’il pourrait travailler comme précepteur. Le maire de la ville, M. Renal, le choisit comme précepteur de ses enfants. Julien et Mme de Renal se sentent vite attirés et à la fin ils finissent par succomber à cette passion.Elle est une femme douce, intelligent et très belle. Mais une servante qui aime Julien s’avise de la relation entre Mme de Renal et julien et elle envoye une lettre anonyme à M. De Renal. Mme de Renal reçoit la lettre et furieuse se déplore avec son mari qui chasse la servante. La relation entre les deux jeunes continue mais un jour, tandis que les enfant sont en train de jouer, Julien et Mme de Renal s’ écartent ; Mais à l’improviste il y a un orage et un de ses enfant tombe malade de pneumonie. Alors Madame de Renal fait un voeu : si l’enfant guérira, elle terminera la relation avec Julien. L’enfant guérit ainsi Julien décide partir avec l’armée. Mais Madame de Renal a peur pour lui et elle lui fait entrer dans la carrière ecclésiastique.
Julien obtient une place de secrétaire chez le Marquis. Il a des filles qui pensent seulement à trouver un mari, aux vetements, ecc. Mais il y a une jeune fille très different, Mathilde, qui lit beaucoup, elle est féministe, elle reve l’amour et elle est tetue. Julien se plait dans ces milieux et il travaille dans la bibliothèque où Mathilde va lire. Ainsi les deux se connaissent mieux et ils commence avoir une ralation. Mathilde reste enceinte et démande au père qu’elle veut épousser Julien. Le père au début se fache mais puis accepte le mariage. Madame de Renal vient à connaissance de le mariage parce que le père de Mathilde veut savoir qui est vraiment Julien et elle devient fou et elle écrit au Marquis que Julien est un homme qui aime seduir les jeunes filles et qui avait seduit elle aussi. Le marquis fait lire cette lettre à Julien qui devient fou. En effet il aime encore Madame de Renal et avec cette lettre il pense qu’elle ne l’a jamis aimé. Ainsi il va à Verrières et dans l’église tire sur Mme de Renal. Il est condamné à mort et Mathilde cherchè le faire sauver parce qu’elle l’aime mais Julien veut assumer son act. Il meurt et Madame de Renal meurt trois jours plus tard.

• La Chartreus de Parme
La Chartreuse de Parme est le roman italien de Stendhal. Il l’écrit en sept semaines en s’inspirant d’un fait de chronique du XVI siècle meme si l’action est située dans le duché de Parme au début du XIX siècle.
- Fabrice Del Dongo est un jeune homme libertin qui veut suivre Napoléon à Waterloo. A son retour il se réfugie dans le duché de Parme chez sa tante qui lui est très attachée, la duchesse Sanseverina qui avec son amant , le compte Mosca, le pousse vers la carrière ecclésiastique. Mais Fabrice veut chercher le bonheur. Il tue au cpurs d’un duel un rival et il est emprisonné. Dans la prison il connait Clélia qui est la fille du gouverneur de la prison et entre les deux jeunes se noue una passion. Elle décide de trahir son père pour aider l’evasion de Fabrice projetée par la Sanseverina. Mais Clélia jure de ne jamais plus revoir Fabrice et elle épouse un vieux marquis. La Sanseverina fait tout le possible pour sauver Fabrice et elle doit quitter Parme et elle épouse le Compte Mosca. Fabrice se dedie à la carrière ecclésiastique et il rencontre Clélia dont il a un enfant. Quand’elle meurt, il se retire à la Chartreuse de Parme.
Comme dans le Rouge et le Noir, le contexte historique ets très important. Stendhal décrit, à travers le duché de Parme, un état où tout est soumis au pouvoir du prince. Ici l’héros n’est pas déterminé par le milieu parce Stendhal veut peindre une personnalité dans tous les recoins de son ame. Pour cette raison, ce roman est consideré le roman de l’intériorité.

Esempio



  



Come usare