Molière, lumières et Montesquieu

Materie:Appunti
Categoria:Francese

Voto:

1 (2)
Download:111
Data:14.09.2005
Numero di pagine:3
Formato di file:.doc (Microsoft Word)
Download   Anteprima
moliere-lumieres-et-montesquieu_1.zip (Dimensione: 5.09 Kb)
readme.txt     59 Bytes
trucheck.it_moli+     25.5 Kb



Testo

MOLIERE
Dans ces pièces il parle de la société et de l’homme. Il écrit Tartuffe où il propose une réflexion sur le problème religieux et moral, il dénonce l’hypocrisie des faux dévots comme son personnage Tartuffe.
Il écrit Dom Juan où le thème est du libertinage, Dom Juan montre qu’une âme arrogante qui s’éloigne de Dieu se condamne. Il est un libertin, rationaliste et matérialiste.
Molière est un acteur de talent, il a tenu les grands rôles de ses pièces. Il est aussi un metteur en scène et directeur de troupe.
Il a mis ensemble :
- la cote farce, illusion et divertissement
- la peinture des caractères
- la peinture d’une société
Thèmes
La misanthropie : est le titre-thème de la pièce, il conteste la société de son époque et il préfère l’abandonner à son destin, cette pièce est un comédie de caractère.
L’amour : l’amour d’Alceste pour Célimène est sincère, exigeant et jaloux.
La critique de la société : le motif de son ouvre est la cause principale des attaques qu’il a subies. Dénonce l’hypocrisie et le dysfonctionnement de la société de son temps. La pièce est un comédie de mœurs.
LA PHILOSOPHIE DES LUMIERES
Le XVIII siècle est un siècle intellectuel et des grands penseurs qui prépare la Révolution qui ouvrira les portes du monde moderne. Le rapport entre la pensée scientifique, la réflexion philosophique et la création littéraire est une des originalité du siècle. Monarchie et catholicisme sont minés à la base. L’écrivain philosophe apparaît comme un nouvelle figure idéale, ouvert aux problèmes des la société dont il devient la conscience critique.
Ces idées veulent substituer aux ténèbres les lumières de la raison et faire le bonheur des hommes.
Le philosophe est guidé par la raison et mène le combat :
- de la liberté de pensée dans tous les domaines et en particulier dans le domaine religieux
- de la justice comme l’abolition de la torture
- contre l’absolutisme monarchique
ils commence à écrire l’Encyclopédie. La vie intellectuelle se passe dans les salons, dans les cafés et dans le club ou autour des Académies ou de société de lecture. L’ouvre littéraire devient une arme au service de la vulgarisation des idées. Il se développent : le conte philosophique, le roman à thèse, le dialogue philosophique, le dictionnaire et l’encyclopédie.
Un encyclopédie nouvelle en français, Diderot et d’Alembert sont les rédacteurs. La science et la raison placent l’homme au centre de la réflexion. Les collaborateurs principaux sont :
- Diderot
- D’Alembert qui s’occupe des articles de maths et de physique
- Rousseau s’occupe de la section musique
- Voltaire
L’idéal encyclopédique :
- les intellectuels veulent faire reculer les superstitions et les préjugés pour faire triompher la raison et le progrès pour le bonheur des hommes
- il dénoncent l’aveuglement de la foi, de miracles, de prêtres et le pape
- ils défendent la justice, condamnent l’absolutise, l’oppression et l’arbitraire.
MONTESQUIEU
Il se consacre à la recherche scientifique et à la réflexion philosophique.
Il écrit Lettres Persanes où deux persans, arrivés en Europe, découvrent une société bien différente de la leur. Montesquieu mêle une critique plus profonde sur la religion, sur le Pape, sur l’absolutisme royal, sur l’arbitraire et il aborde les sujet de liberté, tolérance e justice.
Il a examine les hommes, les société qui se sont succède dans l’histoire, leurs lois et leur mœurs, puis il a posé les principes à partir de la nature des choses. Dans le monde existe une raison qui le commande et qui s’exprime par des lois. Toutes les lois sont liées les unes aux autres et dépendent de principes plus généraux.
Les lois dépendent des lois naturelles.
Le milieu géographique : le climat influence la politique et la morale
Le milieu humain : les échanges commerciaux, la religion, l’exemple de l’histoire passée conditionnent les lois.
Il distingue trois type de gouvernement qui reposent chacun sur un principe :
- gouvernement républicain
- gouvernement monarchique
- gouvernement despotique
Principes moraux :
- justice : il est contre les lois pénales, la torture, l’intolérance
- la recherche du bonheur : le rôle de la loi est de protéger l’homme afin de lui garantire paix sécurité et bonheur
Il considère l’histoire comme un genre narratif lié à la littérature.

Esempio