Letteratura francese

Materie:Riassunto
Categoria:Francese

Voto:

1.3 (3)
Download:426
Data:08.02.2008
Numero di pagine:4
Formato di file:.doc (Microsoft Word)
Download   Anteprima
brevi-riassunti-francese_1.zip (Dimensione: 5.2 Kb)
trucheck.it_letteratura-francese.doc     24.5 Kb
readme.txt     59 Bytes



Testo

LE BAROQUE
Né en italie le baroque s’espanouit en France vers la fin du XVII siecle. C’est un mouvements artistique e litteraire qui reflectè la crise des consciences provoquèes par les guerres de religion et politique. Tout ça se traduit dans le gout du mouvements, de l’irregularitè, de la diversitè de l’effet d’illusion et de metamorphose. Rien n’est fixe, immutable et absolut. On exalte la libertè : chacun est libre de faire ses choix puor changer le monde. En Italie le Baroque se retruve avec les ouvres de Bernini et Borromini.(recherche de mouvements, des effets de contrast et des elements decoratifs).
En France les formes du Baroque sont plus discretes.
Sur le plain litteraire le Baroque se fonde sur la recherche d’images insolites, des contrastes, d’effets de style, de jeux sur les sonorites. Il est attirè par l’eau et le feu, aussi par la Nature dans laquelle il voit la trasformation du monde. Il utilise l’hyperbole.
Ce mouvement est caracterisè par deux tendence : l’idealisme et le realisme.
L’IDEALISME
L’idealisme dans la vie, privilegie l’esprit et meprise tout ce qui est materiel et quotidien(la meme conception de l’ideal de l’heroisme) : l’homme doit faire face avec dignitè aux èpreuves de la vie en regardant toujours sa libertè d’esprit.C’est l’ideal de la rinaissance.
Corneille exalte toutes les formes de sensibilitè heroique.
C’est dans la preciositè que ce tendance trouve sa pleine affirmation. Il est nè en France mais il est marquè par l’ideal italienne et Espagnoles(marinisme et gongorisme).
La preciositè est la volontè de se distinguer, d’echapper à la vulgaritè quotidienne. Les chose les plus banales sont trasformèes par les raffinements du langage. Ce ideal est un monde ou regnent les conventions, l’artifice et la complicitè, où la femme occupe une place centrale. Elle est vue comme un etre parfait, inaccessible et cruel. Les poetes ont recours a tous les raffinements du langage pour esprimer leur sentiments.Ils prediligent le vocabulaire abstrait et les paraphrases, les hyperboles, les exagerations et les antitheses. Le poete le plus celebre est Vincent voiture.
Le realisme est le contraire de l’idealisme : il s’attache à la vie quotidienne et dans la volontè de rendre compte des caracteres de l’epoque dans tous les aspects.
MALHERBE
Malherbe rupte avec le modeles litteraires de l’epoque ; il rejette les estravagances et les metaphores rechercèes de la poesie baroque et cheche a realiser une poesie nouvelle, simple,claire et equilibrèe. Il veut eliminer les archaismes, les regionalismes et les mots techniques. Il est convinque que le poete est un ouvrier du vers, ce qui compte avant tout le travaille. Sa poesie est tres important parce que ses normes serviront à definir le classicisme.
DESCARTES
Peu à peu le conflit entre raison et imagination s’acentue et determine un abandon progressif de l’ecriture baroque vers une litterature d’idèes qui se consacre à la recherche de la veritè : c’est le trionphe de la tendance rèaliste. Descartes est tres important dans cette evolution.
Il ecrit les Discours de la methode, ou il esprime un nouvelle methode d’analyse et de pensèe. Il faut tuot nier douter de tout. Mais puisque cet act de negation est une pensee, signifique que le pensèe existe ; je pense, donc je existe. Purifiè par le doute, l’esprit peut passer à l’analyse du probleme. L’homme puorra ainsi dècouvrir l’ordre du monde, qui procede de lìordre divin, et connairte les verites.Il est le fondateur de la pensèe francaise.
LE THéATRE
Grace au théatre se realise le passage du baroque au classicisme. Le XVII c’est l’age d’or du théatre, caracterisè par un renoveau du genre. Il devient le espace privilegè ou s’expriment les conflicts moraux, religieux et politiques. La tragicomedie s’impose au debut du siecle. Le théatre baroque est un théatre de demesure et de irrèguliaritè qui met on scene des faits souvent invraisemblables et des intrigues très complexes.
Tres important c’est la rapresentation de Corneille(le cid) que est caracterisè par une grande libertè de creation.
Se forme deux groups : les defenseurs de la libertè de l’artiste, et les difenseur d’une théatre regulier.Codification de la tragedie : elle sera composee de cinq actes, divisès en scene. Il aura trois parties : l’exposition, le nœud e la crise, le denoudement. Elle devra avoir une leçon morale.
L’IDEAL DE L’HONNETE HOMME
Au desir de luis XIV d’affermir son pouvoir personnel et de rèaliser une natin stalbe, correspond une nouvelle conception de l’univers. L’homme est enfermè dans sa condition et dans son milieu ; l’homme est vu comme un etre fragile, privè de sa libertè. Beaucoup d’ecrivains ont la vision pessimiste d’un homme qui est limitè par le caractère relatif de sa condition. Sous l’influance du Courtisian dans la cour et les salons s’elaborent l’ideal de « l’honnete homme ». Il n’est pas par fois un aristocrate, il tire sa noblesse de son esprit et de son comportament. Il doit savoir s’adapter et faire bonne figure en toute corcostance en manifestant des attitudes de moderation et en suivant l’ideal de la juste mesure.
LE CLASSICISME
La recheche de l’ordre, de la clartè, de la concision, de l’essentiel deviennent les caracteres principaux de le classicisme.
Guidè par la raison, l’artiste doit imiter les auteurs de l’antiquitè qui ont atteint la perfecion et s’efforcer de reproduir, dans son ouvres, l’ordre du monde, l’ideal de perfection.En litterature l’auteur de théatre doit suivre des regles ; le romancier doit rechercher la moderation et la simplicitè ; le poete doit purifier la langue, privilegier la technique plutot que l’immagination. La commedie coexiste avec la tragedie. La normalitè l’equilibre, la bienseance sont ce que le public apprecie dans une ouvre litteraire. Poublic tres limitè : gens de la cour, politiciens, grands bourgeois.

Esempio



  


  1. MARTINA

    LA TRADUZIONE DEL LIBRO:LANCELOT

  2. valentina capone

    RIASSUNTO BIOGRAFIA E OPERE DI jacques prévert