Lamartine: Meditation poetiques

Materie:Appunti
Categoria:Francese
Download:201
Data:01.04.2008
Numero di pagine:3
Formato di file:.doc (Microsoft Word)
Download   Anteprima
lamartine-meditation-poetiques_1.zip (Dimensione: 8.06 Kb)
trucheck.it_lamartine:-meditation-poetiques.doc     31.5 Kb
readme.txt     59 Bytes



Testo

Lamartine.
Le poème le plus célèbre de Lamartine est Le Lac,qui appartient au recueil des Méditations poètiques. Le poète vient de perdre celle qu’il aime,Elvire. Il chante sa douleur,il demande au temps de s’arrêter,mais il demande surtout à la nature de se faire la gardienne du souvenir des moments heureux vécus ensemble.
Sa vie. Alphonse de Lamartine est né a Mâcon en 1790. Il passe une enfance paisible et pieuse dans la village de Milly près de Mâcon, ou il continuera à mener une existance oisive,aucune carière décente ne s’offrant à ce royaliste tant que l’usurpateur est au pouvoir. Il entreprend alors un voyage en Italie.Il y noue une idylle passegère avec une jeune fille napolitaine qu’il évoquera sous le nom de Graziella. En septembre 1816 il fait la connaisance de Julie Charles. Une nouvelle et tendre idylle commence,qui sera interrompe l’annèe suivante par la mort de la jeune femme à Paris. Cette amour laisse L. désemparé,mais nourrir son inspiration. Julie sera l’Elvire du premier recueil poétique,les Méditations poétiques. Ce premier recueil lyrique du romantisme connaît un prodigieux succès. La même année,il épouse Elisa Birch,une jeune Anglaise et il est nommé attaché d’ambassade à Naples. En 1823 il publie les Nouvelles Méditations avec moins de succès puis,en 1830 les Harmonies poétiques et religieuses,poèmes à la gloire de Dieu où il célèbre sa foi chrétienne. Après la Révolution L. se démet de ses fonctions diplomatiques. Après des candidatures malheureses,il sera enfin député de Mâcon en 1839.Il entreprends des voyages qu’enrichissent son horizon poètique,endeuillé cependant par la mort de sa fille. L. écrit Jocelyn,vaste poème où se retouvent tous les elements de son lyrisme.Quand survient la Revolution L. est porté à la tête du gouvernement proviso ire. Son ascension sera aussi rapide que son déclin. Les dernières années il écrit sans répit,publie beaucoup,se condamne aux travaux forces de la literature. Il meurt en février 1869,solitaire.Sa famille refuse des obsequies nationals.
Méditations poétiques.
L. retrace l’aventure sentimentale qu’il connue avec Julie Charles. Ses états d’âme, ses sentiments,ses Èmotions sont évoquès dans des poems émouvants:inquietude avant la mort de celle qu’il a célèbre sous le nom d’Elvire,détresse profonde,apaisement,ferveur religiuse.

Lamartine.
Le poème le plus célèbre de Lamartine est Le Lac,qui appartient au recueil des Méditations poètiques. Le poète vient de perdre celle qu’il aime,Elvire. Il chante sa douleur,il demande au temps de s’arrêter,mais il demande surtout à la nature de se faire la gardienne du souvenir des moments heureux vécus ensemble.
Sa vie. Alphonse de Lamartine est né a Mâcon en 1790. Il passe une enfance paisible et pieuse dans la village de Milly près de Mâcon, ou il continuera à mener une existance oisive,aucune carière décente ne s’offrant à ce royaliste tant que l’usurpateur est au pouvoir. Il entreprend alors un voyage en Italie.Il y noue une idylle passegère avec une jeune fille napolitaine qu’il évoquera sous le nom de Graziella. En septembre 1816 il fait la connaisance de Julie Charles. Une nouvelle et tendre idylle commence,qui sera interrompe l’annèe suivante par la mort de la jeune femme à Paris. Cette amour laisse L. désemparé,mais nourrir son inspiration. Julie sera l’Elvire du premier recueil poétique,les Méditations poétiques. Ce premier recueil lyrique du romantisme connaît un prodigieux succès. La même année,il épouse Elisa Birch,une jeune Anglaise et il est nommé attaché d’ambassade à Naples. En 1823 il publie les Nouvelles Méditations avec moins de succès puis,en 1830 les Harmonies poétiques et religieuses,poèmes à la gloire de Dieu où il célèbre sa foi chrétienne. Après la Révolution L. se démet de ses fonctions diplomatiques. Après des candidatures malheureses,il sera enfin député de Mâcon en 1839.Il entreprends des voyages qu’enrichissent son horizon poètique,endeuillé cependant par la mort de sa fille. L. écrit Jocelyn,vaste poème où se retouvent tous les elements de son lyrisme.Quand survient la Revolution L. est porté à la tête du gouvernement proviso ire. Son ascension sera aussi rapide que son déclin. Les dernières années il écrit sans répit,publie beaucoup,se condamne aux travaux forces de la literature. Il meurt en février 1869,solitaire.Sa famille refuse des obsequies nationals.
Méditations poétiques.
L. retrace l’aventure sentimentale qu’il connue avec Julie Charles. Ses états d’âme, ses sentiments,ses Èmotions sont évoquès dans des poems émouvants:inquietude avant la mort de celle qu’il a célèbre sous le nom d’Elvire,détresse profonde,apaisement,ferveur religiuse.

Esempio