La Toscane: un mosaique de paysages

Materie:Tesina
Categoria:Francese

Voto:

1 (2)
Download:123
Data:04.06.2007
Numero di pagine:3
Formato di file:.doc (Microsoft Word)
Download   Anteprima
toscane-mosaique-de-paysages_1.zip (Dimensione: 4.14 Kb)
trucheck.it_la-toscane:-un-mosaique-de-paysages.doc     25.5 Kb
readme.txt     59 Bytes



Testo

La Toscane : une mosaïque de paysages
Montagnes, collines, bassins intérieurs,
basses plaines côtières, aux sols très variés,
se mêlent dans cette région dotée des plus grandes étendues boisées d'Italie et des eaux abondantes
que recèle le versant Ouest des Apennins.
Paysages connus et méconnus
L’Arno et son bassin. Ce fleuve, de 241 km de long, naît au Mont Falterona, à la limite de la Romagne, et baigne sur son parcours un long ruban de terres alluviales. Après avoir traversé le Casentino, il contourne par le sud le Massif du Pratomagno et puis remonte vers le nord, traversant le Valdarno Supérieur. A hauteur de Florence il s’élargit jusqu’à la mer pour former le Valdarno Inférieur, où se concentrent toutes les activités agricoles et industrielles de la région, ainsi qu’une grande partie de sa population.
Les Alpes Apuanes. Au nord-ouest de la région, elles ont rendu célèbre le nom de Carrara grâce à la blancheur de leur marbre. A leur pied, on trouve la magnifique plage de sable de la Versilia, dont Viareggio est la reine incontestée. Livourne, le seul port active de Toscane, marque la fin de cette côte plate.
La campagne florentine et le Chianti. Le paysage toscan est célèbre partout et il a fasciné beaucoup d’artistes qui l’ont représenté dans leurs œuvres. Les oliviers, auxquels se mêlent le mûrier et les cordons de vigne, couvrent les pentes puis laissent peu à peu la place aux champs de mais ou de blé. Souvent on trouve le contraste de quelque cyprès avec de bosquets de chênes ou des châtaigniers. A sud de Florence c’étendent les monts du Chianti : collines argileuses aux formes puissantes porteuses des célèbres vignobles qui rendent la zone riante et chaleureuse.
Les Collines Métallifères. Entre la campagne florentine et la mer s’étend une zone de collines peu élevées, riches en minerai de fer, mais aussi en plomb, en cuivre et en zinc. Au large, appartenant au même système montagneux, l’Ile d’Elbe possède des gisements de fer, qui alimentent les fourneaux de Piombino, port d’embarquement pour l’île.
La Maremme et la Toscane méridionale. Aux confins du Latium, apparaissent les premiers reliefs volcaniques d’Italie centrale, avec le mont Amiata (1738 m), le plus élevé d’entre eux, d’où on extrait le mercure. Il domine la Maremme, vouée à la vie pastorale et peuplée de troupeaux de chevaux et de buffles élevés à l’état sauvage par les butteri. On y pratique aussi l’élevage en vue de la production laitière : celui des ovins permet la fabrication d’une délicieux fromage de brebis, le pecorino.

Alessia Motroni
Ilaria Pezzoli
Sharyn Ughi
La Toscane : une mosaïque de paysages
Montagnes, collines, bassins intérieurs,
basses plaines côtières, aux sols très variés,
se mêlent dans cette région dotée des plus grandes étendues boisées d'Italie et des eaux abondantes
que recèle le versant Ouest des Apennins.
Paysages connus et méconnus
L’Arno et son bassin. Ce fleuve, de 241 km de long, naît au Mont Falterona, à la limite de la Romagne, et baigne sur son parcours un long ruban de terres alluviales. Après avoir traversé le Casentino, il contourne par le sud le Massif du Pratomagno et puis remonte vers le nord, traversant le Valdarno Supérieur. A hauteur de Florence il s’élargit jusqu’à la mer pour former le Valdarno Inférieur, où se concentrent toutes les activités agricoles et industrielles de la région, ainsi qu’une grande partie de sa population.
Les Alpes Apuanes. Au nord-ouest de la région, elles ont rendu célèbre le nom de Carrara grâce à la blancheur de leur marbre. A leur pied, on trouve la magnifique plage de sable de la Versilia, dont Viareggio est la reine incontestée. Livourne, le seul port active de Toscane, marque la fin de cette côte plate.
La campagne florentine et le Chianti. Le paysage toscan est célèbre partout et il a fasciné beaucoup d’artistes qui l’ont représenté dans leurs œuvres. Les oliviers, auxquels se mêlent le mûrier et les cordons de vigne, couvrent les pentes puis laissent peu à peu la place aux champs de mais ou de blé. Souvent on trouve le contraste de quelque cyprès avec de bosquets de chênes ou des châtaigniers. A sud de Florence c’étendent les monts du Chianti : collines argileuses aux formes puissantes porteuses des célèbres vignobles qui rendent la zone riante et chaleureuse.
Les Collines Métallifères. Entre la campagne florentine et la mer s’étend une zone de collines peu élevées, riches en minerai de fer, mais aussi en plomb, en cuivre et en zinc. Au large, appartenant au même système montagneux, l’Ile d’Elbe possède des gisements de fer, qui alimentent les fourneaux de Piombino, port d’embarquement pour l’île.
La Maremme et la Toscane méridionale. Aux confins du Latium, apparaissent les premiers reliefs volcaniques d’Italie centrale, avec le mont Amiata (1738 m), le plus élevé d’entre eux, d’où on extrait le mercure. Il domine la Maremme, vouée à la vie pastorale et peuplée de troupeaux de chevaux et de buffles élevés à l’état sauvage par les butteri. On y pratique aussi l’élevage en vue de la production laitière : celui des ovins permet la fabrication d’une délicieux fromage de brebis, le pecorino.

Alessia Motroni
Ilaria Pezzoli
Sharyn Ughi

Esempio