jean de la fontaine

Materie:Appunti
Categoria:Francese
Download:152
Data:24.04.2006
Numero di pagine:4
Formato di file:.doc (Microsoft Word)
Download   Anteprima
jean-de-fontaine_1.zip (Dimensione: 6.08 Kb)
readme.txt     59 Bytes
trucheck.it_jean-de-la-fontaine.doc     36 Kb



Testo

JEAN DE LA FONTAINE

Jean De La Fontaine est né le 8 Juin 1621 à Chateau-Thierry. Son père ma(tre des eaux et des for(ts, aurait voulu que son fils pr(t les ordres.
En 1647 il epuisea Marie Héricart et son père il lui confiea la charge des ma(tre des eaux et des for(ts. Avec cette charge il lui conduit une vie oisif et relachée.
En 1654 il fait son débet litteraire avec une adaptation de l’”Enunco” de Terence. Il vecut à Paris, de 1658 il fut protegé par Fouquet, ministre des finances de Louis XIV. Pour Fouquet il lui écrivit des épitres, des madrigales, des ballades et le poème Adonis. En 1661 Fouquet fut accusé des malversation et emprisonné. Courageusement La Fontaine écrit “l’élegie aux nimphes de Vaux” et “l’ode au roi”en implorant la grace pour son ami et protecteur. Ses succès poetiques il lui procurent la charge de ‘gentilhomme servant’ sous la protetion de Madame D’Orléans, à sa mort il fut protegé par Madame De La Sablière.
Il publia des Contes, en 1668, les premieres 6 livres des fables et ‘les amours de Psyché et Cupidon’.
En 1684 il fut elu à l’Académie Fran(aise. En 1687 avec l’ep(tre à Huet, dans la polemique des antiques et des modernes il se range du coté des antiques.
La Fontaine ètait un homme d’esprit indièendentet quand il mourut, le 13 avril 1695, ils decouvrent qu’il portait le cilice. Il est enterré au cimitière du Père Lachaise.

La Fontaine écrivait beaucoup d’œuvres:
• « Le song de Vaux » (1658) : cette oeuvre a été écrit pour Fouquet. C’est un description en prose et vers sous forme de song du Chateau De Vaux.. c’est un poème inachevé.
• « Les Amours De Psyché et Cupidon » (1669) :c’est un roman en prose et vers
• Contes et nouvelles en vers
• Des livres des fables
• « Quinquina » (1682) :c’est un poème didactique
• « Epître à Huet » (1684)
• « Astrée » (1691) :c’est un tragédie lirique

Le dernier livre des fables est dedié au Duc de Bourgogne. Il a écrit « Les Contes »à la manière de Boccace. Il a obtenu le succés en reprendant les fables de Phedreet Esope. Souvent La Fontaine met en scene des animaux qu’ont des caractéristique humains : ils parlent et chacun devient ainsi le symbole d’une qualité ou d’un defaut , mais les protagonistes des ses histoires sont aussi les hommes. Il a choisi la fable que lui permet de dire tout et en peuu des mots. Ses premiéres fables (1668) n’ont pas beaucoup de succès.
Dans la duxiéme recueil des fables ce trouve « Les Obsèques De La Lionne » :dans cette fablel’animal est l’incarnation d’un defaut humain, le type d’une classe sociale . il va a formuler une description rude des courtisants qui sont à la merci de ses souverain. Ils ne peuvent se permettre aucun passion d’intérêt personnels et, sìil leur eprouvent du sentiment pour quelq’un ou quelque chose que ne fait pas partie du monde de la court, ils doivent le cacher pour ne pas être entravés. Les fables sont même un prétextepour décrire les caractéristiques de l’homme et de la société. Il dit ce qu’il a à dire avec un courage qui n’est pas si commun à l’epoque. Les fables sont l’œuvre mieux reussi et inspiré. Sourtout parce que representent la société française du XVII° siécle, en effet le narrateur fait dire aux animaux des mots qu’aucun à quelle epoque aurait osé dire, sourtout parce que souvent étaient des mots rapporé au pouvoir dominant.

JEAN DE LA FONTAINE

Jean De La Fontaine est né le 8 Juin 1621 à Chateau-Thierry. Son père ma(tre des eaux et des for(ts, aurait voulu que son fils pr(t les ordres.
En 1647 il epuisea Marie Héricart et son père il lui confiea la charge des ma(tre des eaux et des for(ts. Avec cette charge il lui conduit une vie oisif et relachée.
En 1654 il fait son débet litteraire avec une adaptation de l’”Enunco” de Terence. Il vecut à Paris, de 1658 il fut protegé par Fouquet, ministre des finances de Louis XIV. Pour Fouquet il lui écrivit des épitres, des madrigales, des ballades et le poème Adonis. En 1661 Fouquet fut accusé des malversation et emprisonné. Courageusement La Fontaine écrit “l’élegie aux nimphes de Vaux” et “l’ode au roi”en implorant la grace pour son ami et protecteur. Ses succès poetiques il lui procurent la charge de ‘gentilhomme servant’ sous la protetion de Madame D’Orléans, à sa mort il fut protegé par Madame De La Sablière.
Il publia des Contes, en 1668, les premieres 6 livres des fables et ‘les amours de Psyché et Cupidon’.
En 1684 il fut elu à l’Académie Fran(aise. En 1687 avec l’ep(tre à Huet, dans la polemique des antiques et des modernes il se range du coté des antiques.
La Fontaine ètait un homme d’esprit indièendentet quand il mourut, le 13 avril 1695, ils decouvrent qu’il portait le cilice. Il est enterré au cimitière du Père Lachaise.

La Fontaine écrivait beaucoup d’œuvres:
• « Le song de Vaux » (1658) : cette oeuvre a été écrit pour Fouquet. C’est un description en prose et vers sous forme de song du Chateau De Vaux.. c’est un poème inachevé.
• « Les Amours De Psyché et Cupidon » (1669) :c’est un roman en prose et vers
• Contes et nouvelles en vers
• Des livres des fables
• « Quinquina » (1682) :c’est un poème didactique
• « Epître à Huet » (1684)
• « Astrée » (1691) :c’est un tragédie lirique

Le dernier livre des fables est dedié au Duc de Bourgogne. Il a écrit « Les Contes »à la manière de Boccace. Il a obtenu le succés en reprendant les fables de Phedreet Esope. Souvent La Fontaine met en scene des animaux qu’ont des caractéristique humains : ils parlent et chacun devient ainsi le symbole d’une qualité ou d’un defaut , mais les protagonistes des ses histoires sont aussi les hommes. Il a choisi la fable que lui permet de dire tout et en peuu des mots. Ses premiéres fables (1668) n’ont pas beaucoup de succès.
Dans la duxiéme recueil des fables ce trouve « Les Obsèques De La Lionne » :dans cette fablel’animal est l’incarnation d’un defaut humain, le type d’une classe sociale . il va a formuler une description rude des courtisants qui sont à la merci de ses souverain. Ils ne peuvent se permettre aucun passion d’intérêt personnels et, sìil leur eprouvent du sentiment pour quelq’un ou quelque chose que ne fait pas partie du monde de la court, ils doivent le cacher pour ne pas être entravés. Les fables sont même un prétextepour décrire les caractéristiques de l’homme et de la société. Il dit ce qu’il a à dire avec un courage qui n’est pas si commun à l’epoque. Les fables sont l’œuvre mieux reussi et inspiré. Sourtout parce que representent la société française du XVII° siécle, en effet le narrateur fait dire aux animaux des mots qu’aucun à quelle epoque aurait osé dire, sourtout parce que souvent étaient des mots rapporé au pouvoir dominant.

Esempio