barocco preziosità e saloni letterari

Materie:Appunti
Categoria:Francese

Voto:

2.5 (2)
Download:133
Data:25.05.2006
Numero di pagine:2
Formato di file:.doc (Microsoft Word)
Download   Anteprima
barocco-preziosita-saloni-letterari_1.zip (Dimensione: 3.07 Kb)
trucheck.it_barocco-preziosit+     21 Kb
readme.txt     59 Bytes



Testo

LE BAROQUE
Le baroque est une courant littéraire du XVII siécle. Sur le plain littéraire, le baroque se traduit dans la recherche d’images insolites, de contrastes, d’effets de style, de jeux sur les sonorites. Il y a le goute de la rapresentation qui scoke, le goute du grottesque. Le baroque se traduit aussi dans la profusion, l’exageration des formes et la richesse. Il est en opposition avec le goute classique.

LA PLéIADE
La Pléiade est un groupe des poètes, comme Du Bellay et Ronsard, où on utilisait le latin. On va puiser aux langues regionals, aux langues tecniques, aux dialectes. Comme ça on peut imiter la langue grécque et latin. Ils font ça pour arrichir la langue française.

LA PRéCIOSITé
La préciosité est un mouvement social et litteraire du XVII siécle. La préciosité est avant tout la volonté de se distinguer, d’échapper à la vulgarité quotidienne. Les choses les plus banales sont transformées par les raffinements du langage. Les précieux utilisent beaucoup des periphrases, des metaphores et des hyperboles. Dans ce monde la femme occupe une place central parce qu’elle est vue comme un etre parfait, inaccessible et cruel. Les précieux ont recours à tous les raffinements du langage qui leur permettent de suggérer leurs sentiments plutot que l’exprimer directement.

LES PREMIERS SALONS LITTéRAIRES
Les salons de l’aristocratie devient les premiers salons littéraire parce que les grandes dames, comme Mme de Rambouillet, donnent des leçons d’elegance et de politesse à beaucoup des seigneurs. Les bourgeois peuvent fréquenter les nobles à condition qu’ils soient cultivés et brillants.

LE BAROQUE
Le baroque est une courant littéraire du XVII siécle. Sur le plain littéraire, le baroque se traduit dans la recherche d’images insolites, de contrastes, d’effets de style, de jeux sur les sonorites. Il y a le goute de la rapresentation qui scoke, le goute du grottesque. Le baroque se traduit aussi dans la profusion, l’exageration des formes et la richesse. Il est en opposition avec le goute classique.

LA PLéIADE
La Pléiade est un groupe des poètes, comme Du Bellay et Ronsard, où on utilisait le latin. On va puiser aux langues regionals, aux langues tecniques, aux dialectes. Comme ça on peut imiter la langue grécque et latin. Ils font ça pour arrichir la langue française.

LA PRéCIOSITé
La préciosité est un mouvement social et litteraire du XVII siécle. La préciosité est avant tout la volonté de se distinguer, d’échapper à la vulgarité quotidienne. Les choses les plus banales sont transformées par les raffinements du langage. Les précieux utilisent beaucoup des periphrases, des metaphores et des hyperboles. Dans ce monde la femme occupe une place central parce qu’elle est vue comme un etre parfait, inaccessible et cruel. Les précieux ont recours à tous les raffinements du langage qui leur permettent de suggérer leurs sentiments plutot que l’exprimer directement.

LES PREMIERS SALONS LITTéRAIRES
Les salons de l’aristocratie devient les premiers salons littéraire parce que les grandes dames, comme Mme de Rambouillet, donnent des leçons d’elegance et de politesse à beaucoup des seigneurs. Les bourgeois peuvent fréquenter les nobles à condition qu’ils soient cultivés et brillants.

Esempio